vendredi 15 mai 2020

Leaks, Débrief #5

Débrief #5

Ces deux minutes sont à l’image des heures de bandes que nous avons eues à notre disposition. La stratégie est toujours la même : décrédibiliser les Ultras, mentir, et tenter de tirer profit des « membres du club ».
Une situation d’un cynisme absolu : si Antony Thiodet assure « ne pas vouloir les instrumentaliser », il n’hésite pas à faire parler l’un d’entre eux en son absence – Patrick Gomez – lui prêtant une conversation imaginaire avec un des responsables des Ultras. L’intéressé appréciera.
Mais, au-delà du mensonge, le passage est intéressant, à double-titre.
Tout d’abord car Antony Thiodet, dans l’échange fictif qu’il prête à Florian Brunet et à Patrick Gomez, imagine une intrigue autour d’un enregistrement pirate du tout premier conseil. Ironie de l’histoire, nous finirons par nous procurer les bandes de ce conseil quelques semaines plus tard. Tout le monde connait le résultat.
Mais également et surtout parce que cette bande son met en lumière la stratégie du club en ce qui concerne ledit « club des membres » : flatter des supporters en leur octroyant des moments privilégiés, les convaincre en petit comité que le monde entier conspire contre eux, et les utiliser sournoisement afin de satisfaire leurs intérêts. C’est une manipulation innommable et impardonnable de véritables passionnés du club par des arrivistes prêts à tout afin d’asseoir leur autorité.
« Nous n’allons pas laisser 10 ou 15 personnes salir le club » lâche M. Thiodet, de manière vindicative. 
Un propos qui n’a pas tardé à se retourner contre lui, et contre son patron, M. Longuépée : la direction du club a réussi l’exploit de fédérer le monde entier contre eux. Un monde bien décidé à ne pas laisser 10 ou 15 personnes salir notre club plus longtemps. 
Partez !